La Fondation TuaRes au Burkina Faso

outline_burkina_region_white

L’essentiel de nos projets est basé au Burkina Faso, principalement à Ouagadougou la capitale. Notre fondateur, Reinhard Gorenflos, est lié à ce pays depuis longtemps d’autant plus qu’il y a passé plusieurs années de son enfance avec ses parents dans la capitale. Au-delà de la connexion personnelle, les visiteurs et les voyageurs trouvent souvent qu’il y’a quelque chose de spécial dans ce pays enclave d’Afrique de l’Ouest. Le paysage marqué par la terre rouge, les cieux ouvert et ensoleillé, une riche diversité du patrimoine et une tolérance pacifique au sein de la société multilingue et multi-ethnique, Presque unique à ce pays. Le nom Burkina Faso dont la traduction est “Pays des hommes intègres” est composé de mots des deux langues les plus parlées du pays ; le Mooré et le Dioula.1

En juillet 2021, la population du Burkina Faso était estimée à 21 millions 2 avec des projections que la population doublerait dans les prochaines 25 années. 3  La croissance rapide de la population exerce une certaine pression sur l’économie en expansion également.4 Malgré des années de paix relative avant 2016, l’Indexe de Développement Humain classait le Burkina Faso 185ème sur 188 pays. Plus de la moitié de la population vi ten dessous du seuil de pauvreté qui est de $1.90 par jour.5

Ces dernières années, une vague de terrorisme fait des ravages dans tout le pays. Des fusillades dans la capitale dans des restaurants et hôtels populaires aux incendies dévastateurs de villages et de communautés, des attaques ciblées sur des groupes ethniques et des menaces aux opérations militaires et commerciales internationales. Ces violences ont conduit à des déplacements internes estimés à 1 million de personnes et à une crise humanitaire sans précèdent.6

Dans ce contexte, nos projets engagent particulièrement les filles vulnérables qui sont à un risque extrême très élevé de quitter l’école prématurément. Les organismes internationaux rapportent qu’au Burkina Faso, Le travail des enfants et la traite des enfants sont répandus. 7  Les mariages précoces ou mariages forces sont déjà une pratique qui retire les filles de l’école, et en temps de crises sécuritaires, les filles courent un risque élevé précoce d’autant plus que les familles utilisent le mariage comme moyen de protéger les filles contre les violences des groupes armés.8

Nos interventions holistiques œuvrent avec les familles et les communautés sur plusieurs années pour sensibiliser sur les dangers du mariage précoce, l’importance de l’éducation et motivent les familles à la création de nouvelles opportunités économiques. Pour les filles retenues aux projets de TuaRes, nous leur offrons le matériel scolaire, des kits d’hygiène, des soutiens émotionnel et scolaire et une éducation parascolaire.

Malgré les circonstances de travail parfois difficiles dues aux menaces sécuritaires persistantes, notre engagement pour le Burkina Faso, les filles, les familles et les communautés que nous connaissons si bien, notre engagement donc reste inalterable et nous contemplons avec impatience, l’avenir de notre travail dans ce pays.

Last updated August 2021

Des compétences pour l’avenir : Girls Tech

Le programme Girls Tech est un programme TIC de TuaRes dédié à toutes les filles …

Read More →

La Fondation TuaRes au Bénin

A TuaRes, notre objectif est de fournir des interventions ciblées et holistiques qui permettent aux …

Read More →

A la rencontre de Véronique: D’apprenante Sunshine à professeur

A la rentrée scolaire 2020-2021, les élèves TuaRes du programme Sunshine, Projet Wazamsé, ont eu …

Read More →