La Fondation TuaRes au Bénin

benin-one

A TuaRes, notre objectif est de fournir des interventions ciblées et holistiques qui permettent aux filles vulnérables non seulement de rester à l’école, mais aussi de devenir des apprenantes permanentes qui ont les compétences nécessaires pour prendre leur avenir en main. Depuis 2012, TuaRes a grandi en nombre et en portée, mais notre dévouement au lien personnel entre notre personnel et les filles TuaRes n’a jamais faibli. Ainsi, nous avons été prudents lorsque nous avons envisagé d’ouvrir de nouveaux sites de projets, notamment en dehors du Burkina Faso. En 2019, cependant, nous avons estimé que nous avions la capacité et un excellent partenaire de mise en œuvre pour appliquer le modèle du programme TuaRes dans une petite communauté de la région de Ouidah au Bénin.

Le Bénin est un petit pays côtier d’Afrique de l’Ouest. Sur les quelque 11 millions d’habitants que compte le pays, les estimations révèlent qu’entre 40 et 64 pour cent de la population vit dans la pauvreté.1 Le village de Djegbamey est situé à environ une heure de Cotonou, la ville la plus peuplée du Bénin. Le village lui-même n’est pas particulièrement grand et dépend à la fois de la pêche et de l’agriculture pour ses revenus et sa consommation directe. Le village compte environ 200 élèves éligibles à l’école. Au cours des dernières années, une ONG locale, Afrique Décide, a décidé de consacrer son temps et ses ressources à ce village pour fournir une assistance directe à une communauté profondément vulnérable.

Lors des discussions avec les chefs de village, l’équipe d’Afrique Décide a constaté qu’il n’y avait que deux enseignants capables d’enseigner quatre niveaux scolaires pour l’ensemble de la communauté, ce qui signifie que plusieurs niveaux scolaires n’étaient pas enseignés, donc les élèves n’avaient pas la possibilité de poursuivre leurs études. De plus, 21 enfants parcouraient 18 km chaque jour pour se rendre à l’école secondaire la plus proche, soit à vélo, soit à pied. Le village avait besoin d’aide pour recruter davantage d’enseignants, aider les familles et les élèves à se préparer à l’école et éliminer les obstacles typiques tels que les frais de scolarité et le manque de matériel.

En 2019, TuaRes a commencé à soutenir directement l’éducation de 94 filles, soit l’ensemble de la population de filles d’âge scolaire du village. Grâce à notre travail, des enseignants supplémentaires ont été recrutés afin que tous les niveaux scolaires soient actuellement enseignés, les dotations TuaRes en lampes solaires et en matériel scolaire sont faites chaque année, et les filles bénéficient également d’interventions psychosociales pour les aider à tenir émotionnellement bon pendant leurs études. L’un des effets de cette intervention est une chose dont nous sommes incroyablement fiers et qui témoigne de la nature de notre travail ; bien que TuaRes fournisse un soutien direct aux filles du village, les opportunités d’éducation des garçons ont également augmenté.

Le succès de l’intervention de TuaRes et Afrique Décide s’est étendu aux communautés environnantes et nous sommes maintenant heureux de savoir que les familles des villages environnants envoient également leurs enfants à l’école. Le projet TuaRes – Bénin continue de se développer. En 2020, nous avons aidé à parrainer la rénovation d’un bâtiment local pour en faire une bibliothèque et un espace d’activités pour tous les enfants

Nous sommes fiers de travailler avec le village de Djegbamey dans leur quête d’éducation pour leurs enfants

Last updated in August 2021

La Fondation TuaRes au Burkina Faso

L’essentiel de nos projets est basé au Burkina Faso, principalement à Ouagadougou la capitale. Notre …

Read More →

La Fondation TuaRes au Bénin

A TuaRes, notre objectif est de fournir des interventions ciblées et holistiques qui permettent aux …

Read More →

Notre réaction au coronavirus

TuaRes distribue pour la seconde fois, des kits alimentaires et des kits d’hygiène Le 5eme …

Read More →